Cartes sur table

Le Plume : département des cartes et plans

08 octobre 2006

Danakil

Sur le nord de la corne de l'Afrique, bien loin du cap de Bon-Espérance, on trouve un des paysages les plus désespérés de la surface de la Terre : le désert des Danakils. Je n'y ai jamais mis les pieds ; je me contente de la carte et des bandes dessinées d'Hugo Pratt !


International Travel Maps : Ethiopia (1:2.000.000)
Taille de l'extrait : 19 cm, soit 380 km.
Centre de l'image : 12°26' N, 40°50' E.

À l'ouest, les crêtes montagneuses du Tigray, avec ses sommets à plus de 4500 m et son haut plateau entre 1000 et 2000 m - l'un des foyers historiques du christianisme ethiopien. À l'est, la mer rouge, bordée par la chaîne modeste mais significative des « alpes danakil » - dont je ne pense pas qu'elles évoquent les pâturages helvétiques. Entre les deux, la dépression Danakil : des roches souvent nues, parfois couvertes de dépôts de sel, en dessous du niveau de la mer, sans aucun vent... Inutiles de dire que les températures battent des records.

Au sud, un peu en dessous de l'extrait, une barre montagneuse ferme ce triangle aride : les montagnes de Harar. Et en plein milieu, au nord de Serdo, sur la route nationale n°18, des anthropologues amateurs des Beatles avaient exhumé les restes d'un squelette vieux de trois millions d'années : Lucy.

5 Commentaires :

Anonymous sel a dit...

Ces cartes sont un peu austères..cela manque de photos! (oui, je sais, tu n'y e spas allé..n'empêche, ça doit être drôlement beau!)

8/10/06 22:27  
Blogger Le Plume a dit...

c'est le principe de cette rubrique: des cartes et rien que des cartes. Mais en effet je ne risque pas d'avoir pris des photos de ce coin là. En tout cas pas encore!

8/10/06 23:30  
Anonymous MeryllB a dit...

Pas un souffle de vent, de la roche salee et des temperatures qui evoquent la boite de conserve en alu oubliee en plein cagnard pendant toute une apres-midi... Les pauvres Danakils. j'imagine que par cette chaleur t'as pas interet a t'asseoir sur un de ces foutus rochers, non seulement ca te cuit la fesse mais pour peu que tu transpires, en plus ca te sale comme il faut. Les chacals n'ont plus qu'a passer a table!
PS : oui quand j'entends ce mot je pense toujours aux BDs de Corto Maltese et a Kush le Danakil... Encore un qu'y faut pas emmerder... Tu m'etonnes, pour vivre dans un coin pareil, faut etre un vrai dur a cuire.

11/10/06 07:47  
Blogger Le Plume a dit...

"un territoire arride où subsistent quelques vaillants", disait Mongénéral de Djibouti, riante contrée par rapport à la dépression danakil. Où il vaut mieux être dur-à-cuire, parce que la cuisson commence 1h après le lever du soleil.

Kush il a aussi un brushing à faire pâlir d'envie les Bangles et les Bananarama réunies. Même s'il est vachement moins blonde.

11/10/06 23:56  
Anonymous Anonyme a dit...

J'en viens et c'est fantastique. Cet endroit est unique au monde. Les paysages sont splendides. Si vous voulez voir les photos, j'ai commencé un site sur le Danakil, Dallol et en plus général le triangle afar, population qui habite cette région. L'adresse http://estelle.jeanne.free.fr
Ce site sera fini d'en environ 1 mois.
Dites-moi ce que vous en pensez.

21/11/06 23:51  

Enregistrer un commentaire

<< retour