Cartes sur table

Le Plume : département des cartes et plans

15 octobre 2006

Les trois directions de Manhattan

L'affaire est entendue : New York est une ville à trois dimension, une « ville debout ». On le dit, on le répète - c'est vrai par endroit : le financial district tout en bas de l'île de Manhattan, au niveau de Midtown, Time Square et l'Empire State Building et puis, ponctuellement, de part et d'autre de Central Park. Le reste de New York n'est guère plus élancé dans les airs que n'importe quelle grande ville, finalement.

Par contre, Manhattan connait trois directions : uptown, vers le nord-est et le Bronx, downtown dans la direction opposée, vers la pointe de l'île, et crosstown, vers le côté de Manhattan où vous n'êtes pas. On dit que les New-Yorkais de l'East Side prennent plus volontier un avion pour Chicago qu'un bus pour le West Side, et réciproquement...


Manhattan Bus Map, New York City transit, février 2004.
Taille de l'extrait : 15 cm, soit 3,9 km.
Centre de l'image  : 40°45,28' N, 73°58,16' W.

D'ailleurs, le plan de bus de Manhattan est très officiellement muni de cette rose des vents. Et l'on note que les moyens de transports permettent essentiellement de circuler sur l'axe uptown-downtown et beaucoup moins dans le sens crosstown. Pendant mon bref séjour new-yorkais, j'ai fait pas mal de kilomètres à pieds - soit uptown, soit downtown, jamais crosstown. New York est comme ça.

C'est ce que rappelait un journaliste de CNN l'autre soir (CNN était en panic mode ce qui permettait d'avoir le vrai contenu de CNN et non la soupe usuelle délayée de longuissimes spots pour les vacances en Egypte ou Thai Airwais qu'est CNN international) pour expliquer sa mauvaise connaissance de l'East Side. C'est là en effet qu'un joueur de l'équipe de baseball des Yankees au commandes d'un avion de tourisme en perdition n'avait pu éviter de rencontrer la verticalité de l'Upper East Side, une tour d'appartement de 50 étages, Yorktown Avenue & East 72 Street.

Et les New-Yorkais ce sont retrouvé plongés dans le jour où tout au bout du Lower West Side on avait cru pouvoir tuer leur ville, où on a tué 6000 d'entre eux. Mais New York est toujours là.

0 Commentaires :

Publier un commentaire

<< retour