Cartes sur table

Le Plume : département des cartes et plans

31 décembre 2006

Grid

Dans mes bagages en retrant de Philadelphie, il y avait, devinez quoi ? Eh oui : des cartes. Et notamment un atlas des rues de la ville. Morceau choisi...


Le centre de Philadelphie, ADC Street Map Book Metro Philadelphia, carte 3590.
Taille de l'extrait : 14 cm soit 3,5 km.
Centre de l'image : 39°57'19" N, 75°09'36' W.

Je l'avais dit ailleurs : Philadelphie représente, historiquement, le premier exemple de ville planifiée suivant un plan en damier. Ce n'est pas le premier exemple de plan de ce type que je montre ici : Le plan L'Enfant pour Washington, D.C. est essentiellement une version monumentalisée de ce qui avait été fait à Philadelphie au siècle précédent ; les rues numérotées de Manhattan sont pratiquement devenues des noms communs ; j'avais montré par ailleurs les paradoxes du plan an damier dans le contexte d'un relief très accidenté à San Diego. par ailleurs, le plan de Kyoto, lui-même inspiré par les plan des villes chinoises depuis des temps immémoriaux, montre que ce type de plan n'a rien de spécifiquement américain.

Le damier, réflexe humain fondamental pour créer de l'espace humanisé là où il n'y a rien ? Sans doute : Pierre le Grand faisait de même pour établir ses villes-usines aux confins ouraliens de la Russie ; les légions romaines ne faisaient pas autrment pour établir leur camps en terre barbare, reproduisant cardo et decumanum de la cité latine idéale.

0 Commentaires :

Publier un commentaire

<< retour